5 constructeurs qui pourraient lancer un téléphone pliable en 2019

Alors que 2019 semble être l’année où les plus grands fabricants de smartphones du monde dévoileront leurs tentatives de tenir la promesse de commercialiser un appareil pliable, l’on est encore jusqu’ici à se demander ce qu’il en sera vraiment.

Cela dit, il y a tellement de potentiel ici qui mérite grandement nos intérêts. Certes, les smartphones pliables pourraient devenir des gadgets comme les téléviseurs 3D, mais ils pourraient également redéfinir ou façonner l’avenir de la technologie mobile.

Voici alors les cinq smartphones pliables que nous nous attendons à voir avant la fin de l’année.

1. Samsung avec son Galaxy F

Samsung a raflé sa part des gros titres à la fin de l’année dernière en donnant aux participants à leur conférence annuelle des développeurs un bref aperçu de leur premier smartphone pliable.

Bien qu’il y ait encore plus d’inconnues que de faits prouvés, des spécifications à la conception, nous nous attendons à ce que l’appareil (que certains appellent le Samsung Galaxy F ou le Samsung Galaxy Flex) fasse ses débuts officiels en 2019.

Samsung a annoncé son prochain dévoilement de produit Unpacked le 20 février, restez donc à l’écoute.

2. Xiaomi

Alors que Samsung a été le premier fournisseur majeur à faire la une des journaux en montrant son produit pliable, ce serait une erreur de penser que les marques de technologie chinoises telles que Xiaomi sont encore loin derrière.

Plus tôt cette année, Xiaomi a donné un aperçu de ce à quoi son téléphone pliable pourrait ressembler pour la première fois. Alors que le Samsung pliable offrira un écran plus grand de la taille d’une tablette en étant déplié et un plus petit smartphone de dimensions plus habituelles une fois plié, Xiaomi avance un autre concept mettant en avant un seul écran plus rectangulaire qui permet à l’utilisateur de plier les bords vers l’arrière quand un plus petit facteur de forme est souhaité.

Aucun mot encore sur les prix ou la disponibilité, mais nous sommes surpris que Xiaomi n’ait pas expédié ou du moins annoncé quelque chose de pliable plus tard en 2019.

3. Motorola Razr

Le téléphone Motorola Razr à bascule était l’un des designs mobiles les plus emblématiques de l’ère pré-smartphone et la société cherche à tirer parti de cette nostalgie en réimaginant la marque comme étant leur premier effort dans l’univers des dispositifs mobiles pliables, du moins si l’on en croit les rumeurs.

Plus tôt cette année, la GSMA a présenté une série d’images issues d’un dépôt de brevet de Motorola montrant un smartphone monobloc orienté verticalement qui semble capable de se replier s’il n’est pas utilisé.

Motorola et sa société mère, Lenovo, sont restés silencieux sur le sujet, mais les plus grands rivaux de la société se préparant à revendiquer leurs droits dans le domaine de la technologie pliable, il est difficile de s’imaginer qu’ils le resteront encore longtemps.

4. Huawei

Bien que nous n’ayons pas encore eu un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler le smartphone pliable de Huawei, la société n’a pas été silencieuse quant à ses ambitions d’explorer l’espace.

En octobre, Richard Yu, PDG de Huawei, a confirmé à Digital Trends que la société travaillait sur des téléphones pliables. Depuis lors, la société a fait l’objet de nombreuses fuites, certaines affirmant que le premier smartphone pliable Huawei porterait la marque Mate X.

Plus récemment, Yu a clarifié les intentions de la société en informant les participants d’un événement Huawei 5G à Pékin : « Nous avons hâte de vous voir à Barcelone en février, où nous lancerons les premiers smartphones 5G au monde avec écran pliable. »

Attendez-vous à plus.

5. LG

Parmi tous les principaux fabricants de smartphones censés travailler sur des smartphones pliables, LG est celui qui a réussi à garder les choses secrètes. Ils n’ont encore jamais fait des allusions à un produit physique et, mis à part quelques dépôts de brevet sournois, il n’y a pas beaucoup d’information sur ce à quoi pourrait ressembler leur produit pliable au bout du compte.

Nous soupçonnons tout de même qu’il sera probablement façonné par leur terminologie à OLED. LG a été l’un des premiers à adopter la technologie d’affichage de nouvelle génération dans le domaine du divertissement à domicile. Cet investissement ayant porté ses fruits au CES 2019, la société a annoncé un téléviseur 4K capable de fonctionner lorsqu’il n’est pas utilisé.

Ils repoussent les limites de ce que les OLED peuvent offrir aux consommateurs et il est difficile de ne pas imaginer qu’ils voudront essayer de faire la même chose sur un dispositif plus petit dans l’espace réservé aux smartphones.

Si un constructeur est dans une position privilégiée pour livrer un smartphone qui peut se replier facilement sur lui-même, c’est bien LG.