De la rumeur à la réalité, tous les téléphones pliables à venir en 2019

Il n’y a pas d’échappatoire, 2019 est l’année du smartphone pliable. La prochaine génération d’appareils, dont on parle depuis longtemps, arrive à un moment où le marché stagne. Voici tous les téléphones pliables du futur que nous connaissons jusqu’à présent.

Les ventes de smartphones sont en baisse, les utilisateurs s’accrochent plus longtemps à leurs appareils et le marché a besoin d’un redémarrage. La réponse des constructeurs à ce dilemme ? Les affichages pliables. Nous nous attendons à ce que tous les principaux fabricants travaillent sur la technologie des écrans pliables à un certain niveau, mais certains arrivent sur le marché plus rapidement que d’autres.

Samsung

Le fabricant coréen est sans conteste le plus grand nom des téléphones pliables. Samsung en a parlé et a montré un aperçu d’un appareil avec un écran pliable pour la meilleure partie depuis une décennie. On dirait presque que nous en savons beaucoup sur le smartphone pliable de Samsung sans rien connaître du tout.

Nous ne connaissons même pas le nom du futur appareil. Le Galaxy X, le Galaxy F, le Galaxy Fold ont déjà envahi les réseaux, l’on se demande s’il n’y en aura pas d’autres. Samsung a déjà « montré » l’appareil sur la scène du SDC (Samsung Developer Conference) 2018, même si le produit était très dissimulé. Cependant, avec le lancement très prochainement de la S10, l’attente pourrait enfin arriver à son termes pour les fans qui anticipent à quoi ressemblera le dernier appareil prêt à l’emploi. Let’sGoDigital a créé des rendus 3D à partir de nos connaissances actuelles.

Le téléphone pliable a déjà fait l’objet d’une annonce officielle de Samsung (qui a été rapidement retirée) et devrait coûter environ 1 594 euros. Ce que nous savons avec certitude, c’est que lorsqu’il est ouvert, l’écran a une diagonale de 18,54 cm et 1536 x 2152 pixels. Une fois fermé, vous obtenez 11,63 cm d’écran et une densité de pixels de 420 dpi (1960 x 840).

Quel que soit son nom et son apparence, nous nous attendons à ce que le Samsung pliable soit disponible en bleu, en vert, en argent et en noir dans les variantes 4G et 5G. Nous ne prévoyons pas non plus qu’il sera lancé dans le monde entier au début. La Corée du Sud d’abord, presque certainement, puis un calendrier de lancement décalé est probable.

Le verrons-nous lors de la présentation du Galaxy S10 à San Francisco le 20 février ? Espérons-le. Samsung a également breveté un smartphone pliant dédié au jeu, mais prenons les choses une à une.

Huawei

Du plus grand fabricant de smartphones au deuxième au monde, Huawei travaille bien sûr aussi sur un smartphone pliable. Richard Yu, PDG de la société, n’est pas étranger à la divulgation d’informations selon son propre calendrier et il n’a pas hésité non plus à parler du téléphone pliable de Huawei.

Lors du dévoilement de son nouveau modem 5G Balong 5000, M. Yu a déclaré que le premier appareil à l’utiliser sera présenté au MWC à Barcelone ce mois-ci. Il a également dit que le dit appareil serait pliable.

Il sera équipé du processeur Kirin 980 de HiSilicon, mais nous en savons encore trop peu. Les rendus ont été élaborés à partir de brevets montrant deux trous dans l’écran, l’un dédié à l’appareil photo et l’autre au flash LED, ainsi qu’un port USB Type-C et un design général légèrement plus fin comparé au périphérique de Samsung.

Xiaomi

Xiaomi est un autre géant chinois qui ne laissera pas le navire smartphone pliable naviguer sans sauter à bord. En effet, la marque s’est illustrer en adoptant une approche un peu plus directe par rapport à la technique de génération d’une presse basée sur les fuites et en affichant plutôt une vidéo sur Twitter montrant le cofondateur de la compagnie, Bin Lin, utilisant son téléphone pliable.

Le dispositif présenté dans la vidéo, qui a été mis en ligne par Donovan Sung, porte-parole de Xiaomi, n’est qu’un prototype, mais le fait qu’il fonctionne apparemment semble indiquer que Xiaomi suit le rythme de Samsung et de Huawei pour commercialiser son smartphone pliable.

L’appareil diffère de ses concurrents en Chine et en Corée par le fait qu’il comporte deux charnières au lieu d’une. Dans la vidéo, Bin Lin fait pivoter le téléphone à 90 degrés avant de le plier sur les deux côtés pour créer un écran pour smartphone de taille plus conventionnelle. L’écran pliable vers l’extérieur est quelque chose que nous avons également vu sur le seul smartphone pliable « publié » jusqu’à aujourd’hui…

Royole FlexPai

Royole aime bien affirmer qu’il a sorti le premier téléphone pliable commercial au monde et nous sommes disposés à le laisser en avoir un à cette occasion. Royole encaisse déjà de l’argent pour son FlexPai qui peut être acheté à un prix avantageux sur le site Web de la société.

Notre représentant a pu mettre la main sur l’appareil lors du CES 2019 à Las Vegas. Il a trouvé que le dispositif avait une fabrication de qualité pour un dispositif de pré-production, malgré quelques petites bulles d’air sur l’affichage, mais il a posé des questions sur l’utilité d’un tel dispositif.

FlexPai utilise un système d’exploitation unique appelé Water OS pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil lorsque l’écran est plié. Lorsqu’il est ouvert, le téléphone dispose d’un écran couleur flexible de 19,81 cm, de la taille d’une tablette, avec un rapport de format de 4:3 et une résolution de 1920 x 1440.

Motorola

Les gens de mon âge se souviendront certainement du Motorola RAZR avec tendresse. J’ai plaisanté dans notre rédaction lorsque nous étions en train de réfléchir à l’article culte sur les smartphones, selon lequel j’adorerais un RAZR original avec un écran pliable à l’intérieur. Eh bien, certains rêves deviennent réalité.

Celui-ci en est encore à ses débuts, mais son enthousiasme est immense. Le 17 décembre 2018, lorsque Motorola a breveté un design proche de ce dont je rêvais, les images ont rapidement fait leur apparition.

Nous n’avons pas vraiment grand-chose à montrer, mais le Wall Street Journal a rapporté que cet appareil était plus qu’un rêve illusoire et que les prix commenceraient à 1 328 euros. Selon certaines rumeurs, le téléphone découlerait d’un partenariat entre Lenovo Group et Verizon et serait réservé aux clients américains, au grand dam de tout le monde, ici en France.

LG

Pour ne pas être laissé par son compatriote Samsung, LG devrait également sortir un smartphone pliable cette année. En ce qui concerne les fuites, les rendus et les séquences vidéo, les rumeurs ne sont plus aussi loin de la réalité, autant chez les autres fabricants que chez LG. Mais voici ce que nous savons jusqu’à présent.

LG a breveté deux modèles de smartphones convertibles. Le premier est assez conventionnel, avec une charnière au milieu et un écran pliant semblable à celui de Samsung. La seconde est légèrement plus intéressante. Le pli n’est pas tout à fait au milieu, ce qui laisse une sorte de chevauchement d’écran qui pourrait peut-être être utilisé pour un affichage permanent.

Les smartphones à surveiller en 2019

C’est ce que nous savons jusqu’à présent. Nous pourrons, sans aucun doute, voir plus de smartphones pliables émerger à l’horizon 2019. Sur quoi travaille Sony au Japon ? Qu’en est-il de OPPO en Chine ? En outre, attendons-nous vraiment d’Apple à rester en dehors de cette course ? Un smartphone ou une tablette pliable sous iOS doit être utilisé, mais quand Apple va-t-il montrer sa main ?