Samsung envoie des échantillons d’écran pliable aux géants de la fabrication de Smartphone, y compris Apple

Des rumeurs courent depuis fin 2016 que des écrans pliables seront fournis aux vendeurs de smartphones. Ces rumeurs font suite à un rapport coréen follement spéculé que LG travaillerait avec Apple, Google et Microsoft dans le but de fournir l’affichage pliable à leurs téléphones.

Un autre grand site spécialisé dans les nouvelles technologies spécule également cette rumeur. Si l’on tient compte du fait que lors du salon MWC 2019 à Barcelone, LG a présenté un smartphone pliable, on peut dire sans risque de se tromper que le développement des écrans OLED pliables a pris du retard sur le calendrier.

L’un d’entre eux est le chinois BOE, dont on dit qu’il est le fournisseur du nouveau smartphone pliable Mate X de Huawei qui a été révélé dernièrement. C’est en 2017 que BOE s’est entretenu avec Apple au sujet des écrans flexibles, donc je ne les exclurais pas pour l’instant.

Un autre fournisseur est Visionox a lui aussi fourni à Nubia un écran flexible pour sa nouvelle montre smartphone Nubia Alpha. Les rapports de la chaîne d’approvisionnement sont parfois influencés par les entreprises qui veulent faire connaître leur marque dans les nouvelles pour en faire des leaders.

Samsung est notamment célèbre pour cela. En août 2018, un rapport sur la chaîne d’approvisionnement affirmait que Samsung devait fournir des écrans pliants Xiaomi et Oppowith en 2019.

Alors que nous ne savons pas encore quel fournisseur Oppo va réellement choisir, nous savons que le prototype de Xiaomi utilisait des écrans pliables Visionox et non ceux de Samsung. La presse qui a prédit en décembre 2016 que LG travaillait avec Apple, Google et Microsoft pour les téléphones pliables fait maintenant marche arrière et rapporte que Samsung est en passe de gagner sur Apple.  Elle annoncé fin décembre dernier que Samsung Display a fourni des écrans pliables à Apple.

Cet ensemble, qui est en fait alimenté comme un smartphone, a un panneau pliable de 18,2 cm. 18,8 cm est 0,3 cm plus petit que le Samsung Galaxy Fold. Samsung Display a également livré le disque dur à Google.

Au fur et à mesure que le rapport continue, il semble que Samsung a fourni des échantillons à tous les principaux fabricants de smartphones, y compris Huawei et Oppo afin de mentionner Apple dans le seul but de gagner en popularité grâce à la rumeur.

En fin de compte, ce faible rapport a dû admettre qu’il n’est pas sûr qu’Apple et Google adopteront finalement l’écran pliable de Samsung. Le rapport de la presse note que selon l’industrie, la capacité de Samsung Display à produire des écrans pliables est actuellement de 200 000 unités par mois et 2,4 millions par an. La société envisage d’augmenter sa capacité de production jusqu’à 10 millions d’unités à l’avenir.

Les téléphones pliables Samsung et Huawei sont des modèles de première génération et leur prix se reflète dans leur faible production. Les téléphones pliables n’ont pas été testés dans le monde réel et en fait Huawei n’a même pas permis à quiconque, y compris la presse, de toucher aux appareils. Dernièrement, Patently Apple a été le premier à découvrir et à faire état d’un brevet Apple sur la conception du pli sur un smartphone pliable. Il sera également équipé d’une technique de chauffage unique pour s’assurer que le pli ne se fendille pas lorsqu’il sera plié ou ouvert dans le froid.

Il est également montré dans le brevet que Apple travaille sur des revêtements spéciaux pour renforcer les smartphones pliables qui peuvent avoir plusieurs techniques d’ouverture et de fermeture. Un autre brevet montre qu’Apple envisage l’utilisation de l’affichage à micro LED. Il pourra même ajouter des alliages à mémoire de forme en métal liquide.

Cela ne ressemble en quoi que ce soit que Samsung colporte dans l’industrie en ce moment. En fin de compte, la rumeur selon laquelle Samsung enverrait des échantillons de smartphones pliables aux principaux fournisseurs de smartphones n’est qu’une bouffée d’air frais. Jusqu’à ce que les smartphones pliables soient produits en volume et à des prix raisonnables, les rumeurs comme celles-ci sont sans valeur et vraiment font juste parties de la spéculation pour Samsung.

Samsung est aujourd’hui le fournisseur OLED d’Apple pour toute la famille iPhone X. Il n’est donc pas impossible que lorsque le moment sera venu pour Apple d’élaborer la technologie qu’ils veulent intégrer dans ses écrans, Samsung pourra obtenir le feu vert. Mais pour l’instant, la pensée de la presse en 2016 reste aveugle. Il aurait d’abord fallu que LG obtienne l’approbation d’Apple et Google.

Apple a déjà quelques difficultés à vendre de nouveaux iPhones de plus de 1.000 €. Il ne peut pas se précipiter pour un smartphone pliable de 2000 €. C’est un marché peu probable. Voici un cas classique où le fait d’être le premier sur le marché n’a absolument aucun sens, tout comme cette rumeur.