Le smartphone pliable Galaxy de Samsung est une grande déception

Avec diverses animations à la limite du superficiel, l’ouverture de la dernière conférence des développeurs de Samsung s’est fait trop attendre. C’est après plus d’une heure d’annonces que Samsung a enfin montré ce que le public attendait : le Samsung Galaxy pliable.

Sauf que ce n’était pas trop le genre de téléphone que les consommateurs se sont imaginés à voir. En particulier, la grande innovation de Samsung c’est l’écran Infinity Flex. Justin Denison, le vice-président de Samsung, a vanté avec poésie leur maîtrise d’un polymère composite avancé. Avec son épaisseur réduite, celui-ci ouvre la voie vers la création de panneau d’affichage complètement pliables et à des combinés extrêmement fins.

Un concept tenu secret

Concernant le téléphone pliable qu’ils ont exposé, ce n’était qu’un bref coup d’œil, sous une ambiance sombre. De ce fait, très peu d’informations ont pu être recueillies. Entre autres, le concept était un téléphone assez épais, avec des lunettes géantes et une charnière très remarquable. Il s’agissait probablement d’une conception qui avait pour but de mettre en avant l’écran flexible. Ou encore que le produit final fût caché maladroitement dans un genre de boitier, du moins on l’espère. Dans le cas contraire, le téléphone pliable de Samsung pourrait ne pas avoir le succès escompté.

L’aperçu trop bref du concept n’a montré aucune fonctionnalité. Particulièrement, Denison s’est assuré de garder en secret l’interface comme le design. La régie a même obscurci les lumières de la scène pour que les gens n’aient pas une vision claire de l’appareil.

Samsung est fier de la technologie Infinity Flex. De toute évidence, celle-ci pourrait réellement représenter une nouvelle génération d’appareil mobile.

Un smartphone multitâche

Ce qui est certain, c’est que le smartphone pliable de Samsung permet d’exécuter trois applications en simultané. Cette performance est atteinte grâce à une nouvelle fonctionnalité appelée « fenêtre multiactive ». En outre, Google a largement participé pour rendre tout cela  possible, en particulier, la création d’un système et des applications qui sont compatibles avec un écran flexible. Cette coopération entre Samsung et Google a d’ailleurs été officialisée.

En effet, il est rare de rencontrer une autre entreprise prendre la parole lors d’un événement organisé par Samsung, sauf Google. Le créateur d’Android a annoncé qu’il sera officiellement en charge des applications Android. En particulier, ces dernières devront toutes s’adapter à l’écran pliable. La «continuité d’écran » est une des autres particularités intéressantes à ce sujet. Lorsqu’on plie l’appareil, tout ce qui était présent sur l’écran de départ passe dans l’autre panneau d’affichage, de façon transparente et sans interruption.

Plus de questions que de réponses

Samsung affirme que la technologie Infinity Flex sera bien évidemment l’un des composants de son smartphone pliable. En ce qui concerne l’interface utilisateur du nouveau téléphone, il sera lié au nouveau langage Samsung design, OneUI. Pour rappel, avant de montrer le concept pliable, Samsung a pris quelques minutes pour présenter sa nouvelle interface pour smartphone.

Après TouchWiz et l’expérience Samsung, c’est la troisième en autant d’années. OneUI est une innovation spectaculaire au profit de la gamme Galaxy de Samsung. Visuellement plus propre, cette interface dissimule les commandes vers le bas et agrandit ainsi la zone de contenu.

Par exemple, dans l’application Messages, vos conversations commenceront au milieu de l’écran. Entre autres, c’est pour ne pas à avoir faire une extension du pouce pour répondre à un nouveau texte. L’interface OneUI comprend également un contrôle de luminosité à l’échelle du système. En vérité, ce sont des explications qui ont été faites avec très peu de démonstration, au grand désarroi des fans sur place.

Samsung promet un smartphone unique en son genre

Le panneau d’affichage possède aussi une plus vaste palette de couleurs, assorties à la couleur du smartphone. Entre autres, Samsung a conçu l’interface OneUI pour que son utilisateur garde sa concentration sur la tâche portée à l’écran. Par conséquent, l’utilisation tactile a été extrêmement facilitée. En outre, le géant coréen a affirmé qu’il serait prêt à fabriquer ces écrans Infinity Flex dans les mois à venir.

Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune mention de prix sur les rumeurs concernant le Galaxy pliable. Pour information, Samsung n’a d’ailleurs pas encore officialisé le nom de l’appareil qu’il a montré. En fait, il y a beaucoup d’autres questions qui restent sans réponses. L’autonomie de la batterie reste inconnue jusqu’à ce jour. Il en est de même pour la capacité de stockage. La puissance du RAM n’a pas été évoquée. Le port de prise de casque sur le Samsung pliable n’a pas été confirmé non plus.

La seule caractéristique évoquée par Samsung concerne l’écran, lors de la dernière session des développeurs Samsung. Comme l’a rapporté CNET, l’affichage avant fait moins de 12 cm, incroyablement petit pour un téléphone de notre époque. Cet écran a une résolution de 1960×840, ainsi qu’une densité de pixels de 420. Toutefois, le panneau intérieur est beaucoup plus grand que n’importe quel smartphone sur le marché actuel. En effet, l’écran fait plus de 18cm, avec une résolution de 2152×1536 et 420ppi.

En bref, Samsung a partagé très peu d’informations lors de sa conférence des développeurs. Mais au final, le smartphone tant attendu, sur laquelle l’entreprise travaille depuis quatre an, va sortir l’année prochaine. En attendant, le public reste dans l’interrogation.