Le Samsung Galaxy pliable, plus de question que de réponses

Lors du discours d’ouverture de la conférence des développeurs, l’attente a été insoutenable. Après d’innombrables annonces, des animations diverses, et les longs discours protocolaires, Samsung a finalement montré ce que tout le monde attendait. En effet, le premier téléphone pliable de la marque était censé être la vedette de l’événement.

Sauf que ce n’était pas vraiment un téléphone. Ce qui est certain c’est que la grande innovation de Samsung est l’écran Infinity Flex. Cependant, on ne sait pas encore tous les projets du constructeur. Justin Denison, vice-président principal, a exposé les propriétés d’un polymère composite avancé. Avec son utilisation, on obtient un écran d’une épaisseur réduite. Ainsi, cette technologie a  ouvert la voie aux écrans enroulables, aux téléphones flexibles et ultrafins. Sauf que Samsung ne nous a rien montré de tout ça.

La brève vision du téléphone était un modèle épais et extrêmement laid, avec des bordures énormes et une charnière remarquable. Il s’agissait probablement d’un artifice qui dissimulait le vrai produit. Du moins, on l’espère parce que sinon, ce sera un véritable fiasco pour une si longue attente.

On ne sait même pas si le modèle est fonctionnel. En réalité, l’aperçu de 10 secondes n’a montré aucune fonctionnalité. C’était Denison qui a montré d’un court instant le modèle. Il s’est assuré de garder l’interface utilisateur et le design inanalysable. Samsung a même obscurci les lumières de la scène pour que les gens n’aient pas une vision claire du produit exposé.

Plus de questions que de réponses

Alors, qu’est-ce qu’on sait ? Pas grand-chose. Samsung s’est vanté que l’écran Infinity Flex représentera une nouvelle génération de mobiles. Cependant, la seule chose dont nous sommes sûrs est que le smartphone pliable peut exécuter trois applications en simultané. Grâce à une nouvelle fonctionnalité appelée fenêtre multiactive, le téléphone partage les capacités d’un ordinateur.

Nous savons aussi que Google affiche bien sa présence dans le Samsung pliable. Il est rare de voir une apparition externe lors d’un événement Samsung. Effectivement, Google a annoncé qu’il sera officiellement en charge des écrans pliables. Ce dernier permettra aux applications Android sur l’appareil de rester fonctionnelles, qu’il soit plié ou déplié.

Toutefois, le fonctionnement de cette technique n’est pas clair non plus. Vraisemblablement, quand vous êtes sur une application avec le téléphone ouvert, il sauvegarde les dernières tâches lorsque vous la fermez. Néanmoins, Samsung n’a pas fait la démonstration. D’après ce qu’il a été possible de voir, il semble que l’appareil peut se replier vers l’intérieur comme un livre. Donc, il a un grand écran en mode « tablette », ainsi qu’un plus petit pour son usage en smartphone.

Après des années d’efforts

L’interface utilisateur du nouveau téléphone sera liée au nouveau langage de conception de Samsung, OneUI. Avant de montrer le nouveau téléphone, Samsung a pris quelques minutes pour présenter sa nouvelle interface pour smartphone. La troisième en autant d’années, après TouchWiz et l’expérience Samsung, OneUI est un changement spectaculaire pour les téléphones Galaxy de Samsung. Avec une interface plus propre, les commandes sont poussées vers le bas et créent ainsi une zone de contenu.

Par exemple, dans l’application Messages, vos conversations commenceront au milieu de l’écran. Ceci est fait afin que vous n’ayez pas à devoir atteindre un niveau aussi loin pour écrire un nouveau texte. Et pour une utilisation plus facile d’une seule main, les icônes seront également mises tout en bas de l’écran.

OneUI inclura également un mode de luminosité sombre ainsi qu’un nouveau schéma de couleurs à l’échelle du système. Samsung affirme qu’il a conçu OneUI pour garder la concentration de l’utilisateur et minimiser les distractions à l’écran. La tâche à la portée d’une main est énormément facilitée. On ne sait pas comment l’une ou l’autre des interfaces OneUI sera liée au téléphone pliable. Dans tous les cas, la nouvelle interface a sans doute été conçue en parallèle avec l’écran flexible.

Les sujets à débat

Revenons à ce qu’on ne sait pas. Voici les points concernant le téléphone pliable de Samsung auxquels le public voudrait plus d’éclaircissement :

  • La date de sortie :

Samsung a affirmé qu’il est prêt à produire des écrans Infinity Flex. Selon ces affirmations, la production débutera dans les mois à venir. Néanmoins, Samsung n’a pas mentionné si c’est aussi le cas du téléphone pliable.

  •  Les dimensions :

Samsung n’a fait aucune mention de la taille de l’affichage à l’intérieur ou à l’extérieur. Ce qui est sûr, c’est que l’appareil ressemble assurément à une tablette lorsqu’il est ouvert.

  • La compatibilité des applications Android :

Samsung a parlé vaguement de l’interface utilisateur pliable. Cependant, on ne sait pas vraiment comment il va fonctionner avec les millions d’applications existant dans Play Store.

  • L’utilisation dans les deux modes :

Samsung a dévoilé une interface utilisateur relativement sophistiquée. Toutefois, il n’a pas mentionné si l’appareil est doté d’un accéléromètre pour qu’il puisse changer de mode smartphone à tablette.

  • Le prix à la vente :

Jusqu’à présent, il n’y a eu aucune mention de prix officiel.

  • Le nom officiel du produit à la sortie :

Les rumeurs ont suggéré que le nouveau téléphone serait appelé le Galaxy F. Bien que Samsung ait refusé de nommer l’appareil lorsqu’il l’a montré.

Et il y a beaucoup d’autres questions qui restent en suspens. Quelle est l’autonomie de la batterie ? Quelle est la résolution de l’écran ? Combien de RAM y a-t-il à l’intérieur ? Quelles sont les options de stockage ? Pouvez-vous répondre aux appels lorsqu’il est ouvert ? Y a-t-il une prise casque ? Et ainsi de suite.

La seule chose dont nous sommes certains, c’est que quelque chose va sortir l’année prochaine. Tout ce que Samsung a prouvé lors de sa conférence des développeurs, c’est que la technologie promet de nous éblouir.

Affaire à suivre.